crier

crier
Crier. v. n. Jetter un ou plusieurs cris. Quand on le bat, il crie. ne faites pas crier cet enfant. laissez-le crier. il crie de toute sa force. il crioit si fort que, &c. il crioit comme un perdu, comme un fou, comme un enragé, comme un desesperé. il crie à pleine teste. il crie comme si on l'escorchoit. il crie comme un aveugle qui a perdu son baston. Ces deux derniers son bas.
On dit, Plumer la poule sans crier, pour dire, Exiger des choses qui ne sont pas deuës, d'une maniere adroite, sans bruit & sans esclat.
On dit, que Les boyaux crient à quelqu'un, quand il s'y fait du bruit.
Il se dit fig. De quelques choses dures, qui frayant rudement contre d'autres, rendent un son aigre. Cette porte crie. l'essieu de cette charrette crie, les rouës crient.
Crier, signifie aussi, Prononcer quelques paroles d'un ton de voix eslevé. Il ne sçauroit disputer sans crier. pensez-vous l'emporter sur moy à force de crier? c'est à qui criera le plus haut.
On dit aussi, Crier aux armes, crier tuë, tuë. crier à l'aide, au secours. crier au meurtre. crier au voleur. crier au larron. crier au feu. crier à la force. crier vengeance. crier misericorde. crier merci.
Crier, signifie aussi, Se plaindre hautement, avec aigreur. Le peuple crie. tout le monde crie de cela, contre cela, crie contre un tel. vous ferez crier toute la Province. il est allé crier à ses Juges. criez, faites du bruit.
On dit prov. d'Un homme qui fait du bruit, & qui se plaint du mal qu'il n'a pas encore receu, qu'Il ressemble les Anguilles de Melun, il crie devant qu'on l'escorche.
Crier. Blasmer publiquement. Les Predicateurs crient dans les chaires, crient contre le vice. il crie par tout contre moy.
On dit figur. que Le sang du juste crie vengeance, pour dire, qu'Il demande vengeance.
On dit dans le mesme sens, Le sang des innocents crie devant Dieu. cela crie vengeance.
Il est quelquefois actif, & signifie, Gronder, reprimander quelqu'un en eslevant sa voix. Cet homme- là ne fait que crier quand il est chez luy. cette servante a fait une telle faute. sa maistresse l'a criée. En ce sens il se met quelquefois absolument. Sa femme criera tantost comme il faut, laissez-là crier. elle a bien crié aprés luy.
Crier, sign. aussi, Faire un cri pour se distinguer au combat, ou ailleurs, pour tesmoigner sa joye. Les François crient Mont-joye. à Rome les uns crient vive France, les autres vive Espagne. on crie par toutes les ruës vive le Roy. on crie vivat. crier le Roy boit. crier Noël.
On dit prov. qu'On a tant crié Noël, qu'il est venu, pour dire, qu'On a tant demandé & desiré une chose, qu'enfin elle est venuë.
Crier, signifie aussi, Proclamer quelque chose par authorité de Justice. Crier un homme à trois briefs jours, le crier à son de trompe. on a crié à son de trompe, qu'on n'eust plus à porter d'armes à feu, &c. il fut crié de par le Roy que, &c.
On le dit aussi, Des choses qu'on fait sçavoir par cri public qu'elles sont à vendre. On a crié du vin à cinq sols. cet enfant est perdu, ce sac, où estoient les pieces de mon procés a esté perdu, il le faut faire crier.
On le dit aussi, Des hardes qui se vendent à un inventaire, ou à l'encan. Le Sergent a desja crié ce lit, ces chaises. faites crier ce paquet de livres, ce paquet de linge.
Il se dit de ceux qui vont vendre quelque chose par les ruës. Crier de la salade. crier des pommes, des prunes, &c. crier du vieux passement. crier des petits pastez.
On dit, Crier haro sur quelqu'un, ou sur quelque chose, pour dire, La saisir, ou l'arrester, en disant le mot de haro.
On dit fig. Crier haro sur quelqu'un, pour dire, Le poursuivre avec injures, faire rumeur contre luy.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crier — [ krije ] v. <conjug. : 7> • Xe; lat. pop. °critare, contract. de quiritare « appeler les citoyens au secours » I ♦ V. intr. 1 ♦ Jeter un ou plusieurs cris. ⇒ beugler, brailler, bramer, s égosiller, s époumoner, glapir, gueuler, hurler.… …   Encyclopédie Universelle

  • crier — CRIER. v. n. Jeter un ou plusieurs cris. Ne faites pas crier cet enfant. Laissez le crier. Il crie de toute sa force. Il crioit si fort, que ... Il doit faire à l imparfait et au subjonctif, Nouscrîions, vous crîiez, etc. f♛/b] On dit familièrem …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Crier — Cri er (kr? ?r), n. [Cf. F. crieur. See {Cry}.] One who cries; one who makes proclamation. Specifically, an officer who proclaims the orders or directions of a court, or who gives public notice by loud proclamation; as, a town crier. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • crier — early 13c. as a surname; as an officer of the courts, late 13c., agent noun from CRY (Cf. cry); town crier sense is late 14c …   Etymology dictionary

  • crier — [krī′ər] n. 1. a person who cries 2. a) an official who shouts out announcements, as in a court b) TOWN CRIER 3. a person who shouts out announcements about his or her wares; huckster …   English World dictionary

  • crier — index harbinger, informer (a person who provides information) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • crier — CRÍER s.m. v. creier. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DEX 98 …   Dicționar Român

  • crier — (kri é), je criais, nous criions, vous criiez ; que je crie, que nous criions, que vous criiez ; je crierai ; je crierais ; on écrit aussi quelquefois crîrai, crîrais v. n. 1°   Faire un ou plusieurs cris. Écoutez, l enfant crie. Le chien battu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CRIER — v. n. Jeter un ou plusieurs cris. Ne faites pas crier cet enfant. Laissez le crier. Il crie de toute sa force. Il criait si fort, que... Un chien qui crie parce qu on le bat. On entendait crier les hiboux. Fam., Crier comme un perdu, comme un fou …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CRIER — v. intr. Jeter un ou plusieurs cris. Ne faites pas crier cet enfant. Laissez le crier. Il crie de toute sa force. Un chien qui crie parce qu’on le bat. On entendait crier les hiboux. Fam., Crier comme un perdu, comme un fou, comme un enragé,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”